Contrôle des accès au point Gamma

Contrôle des accès au point Gamma

Le same­di 05 Juin se tenait à Mas­sy Palai­seau la plus grande fête étu­diante de l’année, sur le cam­pus de l’école Poly­tech­nique. Plus de 6000 per­sonnes étaient ras­sem­blées pour faire la fête dans les locaux alloués de l’X. Les places étaient dis­po­nibles à la vente sur le cam­pus, dans les points de ventes et sites de billet­te­rie habi­tuels, et sur le site du Point Gam­ma avec un module Wee­zevent. Un article y avait d’ailleurs été consa­cré il y a quelques semaines.

Les orga­ni­sa­teurs avaient choi­si d’utiliser notre ser­vice de loca­tion de dou­chettes pour le scan des entrées et, afin de les aider et de flui­di­fier les entrées, nous nous sommes ren­dus sur place. Sur la pho­to ci-contre vous pour­rez voir la lon­gueur des files de bar­rière, qui ont entre 22h et minuit bien sou­vent déver­sé un flot de par­ti­ci­pants conti­nu. Deux entrées étaient ouvertes en plus de la file V.I.P : nos équipes tra­vaillaient de pair avec les orga­ni­sa­teurs pour scan­ner non seule­ment nos e-tickets mais aus­si ceux des concur­rents, et pour contrô­ler les billets phy­siques.

Aucune fraude n’était pos­sible : contrôle à l’entrée du cam­pus, véri­fi­ca­tion de la carte étu­diant et de l’identité le cas échéant à l’entrée de la file d’attente et véri­fi­ca­tion de la vali­di­té des billets (plus la cor­res­pon­dance avec carte ID pour les e-tickets) au point de contrôle. S’ensuivait un contrôle de sécu­ri­té, comme vous pou­vez en voir à l’entrée de mani­fes­ta­tions impor­tantes.

Les portes étaient ouvertes de 19h30 à 03h00, et de nou­veaux arri­vants se pré­sen­taient du début à la fin, cer­tains avec des pré­ventes, d’autres pour ache­ter sur place… La sécu­ri­té effi­cace, la pré­sence de la gen­dar­me­rie et la bonne orga­ni­sa­tion de l’association ont per­mis à tous ceux qui étaient pré­sents de pro­fi­ter serei­ne­ment des concerts, des ani­ma­tions, et des pistes de danse.

La capa­ci­té auto­ri­sée du site a rapi­de­ment été atteinte, et on peut défi­ni­ti­ve­ment affir­mer que le Point Gam­ma 2010 fut une réus­site

Partager cet article