Concert de Prince : la société Resaplus a saisi la justice

Les fans du Kid de Minnea­polis seront-ils enfin remboursés ? Après avoir été annulée par deux fois, la venue de Prince à Genève reste hypothé­tique, et les personnes en possession de billets attendent toujours de revoir la couleur de leur argent. Consciente de la situation, la société Resaplus, en charge de la billet­terie, a fini par porter plainte pénale pour abus de confiance contre l’organisateur du concert, Daniel Quarcoopome. Une infor­mation révélée par l’hebdomadaire « GHI ».

« Notre seul but est de récupérer l’argent de tous nos clients. Nous nous battons activement pour cela », assure le directeur de Resaplus, Olivier Grandjean, dans les colonnes du tout-ménage. Entre 5’000 et 8’000 personnes sont concernées par ce rembour­sement.

La FRC entre dans la danse

Dans son édition du jour, « Le Matin » annonce que la Fédération romande des consom­ma­teurs (FRC) passe également à l’action dans le dossier Prince. La FRC a posé un ultimatum à l’organisateur pour qu’il agende une nouvelle date pour le show ou qu’il rembourse les billets, sans quoi l’organisation de défense du consom­mateur encou­ragera ses membres à porter plainte.

Pas de date prévue à l’Arena

L’Arena avait été évoquée pour accueillir le concert initia­lement prévu au Stade de Genève. Et si Daniel Quarcoopome s’était bien renseigné sur les dispo­ni­bi­lités pour la location de la salle, aucune date n’a été bloquée. Une option avait été posée pour fin septembre, précise le directeur de l’Arena Jean-Pierre Simonin, contacté par 20 minutes online. Mais il n’a plus reçu de nouvelles de l’organisateur depuis quelques semaines déjà.

Il n’exclut toutefois pas d’accueillir Prince si toutes les condi­tions sont réunies. « Comme nous le faisons avec tous nos clients, nous mettrions un contrat sous le nez de M. Quarcoopome s’il nous le demandait. Mais il faudrait des garanties finan­cières, sinon nous arrête­rions le processus », explique Jean-Pierre Simonin. « Nous somme très strictes sur la question. »

Source : www.20minutes.ch

Partager cet article