BREST : La billetterie du réseau Bibus va être modernisée

En 2012, deux nou­velles cartes vien­dront rem­pla­cer les actuels tickets et cou­pons d’abonnement du réseau Bibus de Brest. Il sera pos­sible de rechar­ger la carte Kor­ri­go sur inter­net.

Brest Métro­pole Océane vient de pas­ser un mar­ché pour renou­ve­ler le sys­tème de billet­te­rie Bibus. La socié­té Vix tech­no­lo­gy, ins­tal­lée à Besan­çon, four­ni­ra les nou­veaux appa­reils de vali­da­tion ins­tal­lés dans les 165 bus et 20 rames du tram­way de l’agglomération. Vix tech­no­lo­gy livre­ra éga­le­ment les ter­mi­naux por­tables de contrôle et 70 000 cartes à puce sans contact. BMO a pas­sé un mar­ché grou­pé avec l’agglomération de Lorient et la com­mu­nau­té de Quim­per pour abais­ser le coût de ces sys­tèmes.

Deux cartes de trans­port

Il suf­fi­ra de pas­ser la carte à puce Kor­ri­go devant le lec­teur pour la vali­der. Cette carte est un titre de trans­port unique et rechar­geable, pour tous les voyages effec­tués en trans­port en com­mun : bus, tram­way, trains express régio­naux et TGV. Kor­ri­go, déjà en place à Rennes, le sera pro­chai­ne­ment à Lorient et Quim­per. Les usa­gers occa­sion­nels pour­ront aus­si uti­li­ser une carte magné­tique, à insé­rer dans le lec­teur, fonc­tion­nant sur le même prin­cipe que les anciens tickets.

Une carte nomi­na­tive ou ano­nyme

Les uti­li­sa­teurs de la carte Kor­ri­go auront le choix entre une carte nomi­na­tive ou ano­nyme. La pre­mière per­met­tra, en cas de perte ou de vol, de conser­ver son solde. Confor­mé­ment à la légis­la­tion, les infor­ma­tions en lien avec l’identité des usa­gers seront sup­pri­mées sous 48 heures, dans un sou­ci de pro­tec­tion de la vie pri­vée.

Un mode de rechar­ge­ment sim­pli­fié

Kor­ri­go sera dis­po­nible sur la bou­tique en ligne de Bibus, dans les relais B et à Bibus Accueil. Les rechar­ge­ments via inter­net, tout comme les renou­vel­le­ments d’abonnements, se feront auto­ma­ti­que­ment à la pro­chaine vali­da­tion. Les cartes magné­tiques seront dis­po­nibles aux mêmes points de ventes que les tickets papiers aujourd’hui, mais éga­le­ment aux bornes de chaque sta­tion de tram­way.

Une mise en place pour 2012

L’aménagement des bus devrait démar­rer cet été et être prêt dès le mois d’avril 2012. Il néces­site des tra­vaux : démon­tage des anciennes bornes, ins­tal­la­tion de câbles, fixa­tion des nou­velles bornes, etc. D’une durée de six mois, il ne devrait pas per­tur­ber le tra­fic. Ces chan­ge­ments seront menés à bien pen­dant les périodes de faible affluence, l’été par exemple, et des bus sup­plé­men­taires seront mis en ser­vice.

Pour­quoi chan­ger ?

Pour moder­ni­ser le sys­tème de billet­te­rie et l’harmoniser avec celui du tram­way. Les nou­velles cartes pré­sentent aus­si l’avantage de récol­ter des don­nées pré­cises sur les habi­tudes des usa­gers (nombre de pas­sa­gers à l’intérieur d’un bus, fré­quen­ta­tion d’une ligne en fonc­tion des horaires, etc.). Les lignes de bus seront modi­fiées avec l’arrivée du tram, ces infor­ma­tions déli­vrées per­met­tront donc d’ajuster l’offre de trans­port en cas d’anomalie.

Source : www.brest.maville.com

Partager cet article