BILLETTERIES : Vers un blocage des sites non-agréés

Taboue il y a encore quelques années, l’interdiction de sites web a pro­gres­sive­ment fait son chemin dans les men­tal­ités ; que ce soit face aux sites de jeux en ligne non-agréés par l’ARJEL ou pour des raisons plus obscures, la jus­tice n’hésite désor­mais plus à pronon­cer le blocage de sites sur la Toile depuis la France.

Devant cette général­i­sa­tion de la sanc­tion sur le net, l’industrie du spec­ta­cle sem­ble bien décidée à prof­iter de l’occasion pour réclamer le blocage pur et sim­ple des sites de reven­deurs de bil­lets non-agréés.

Selon Philippe Auroy, directeur général délégué du Stade de France, le pro­jet de loi actuelle­ment dis­cuté au Sénat pour sanc­tion­ner la revente illé­gale de bil­lets en ligne ne va « pas assez loin » ; dans une inter­view con­sacrée auParisien/Aujourd’hui en France, il explique que le texte ne per­met pas de riposter suff­isam­ment effi­cace­ment face aux reven­deurs, puisqu’il fau­dra tou­jours « prou­ver l’escroquerie » afin d’obtenir répa­ra­tion.

Direct, il réclame l’arsenal juridique néces­saire pour deman­der le blocage de tout site de revente non-agréé par les organ­isa­teurs du spec­ta­cle : « inter­dire les sites non agréés sera la meilleure pro­tec­tion pour le con­som­ma­teur », affirme-t-il…

Source : www.freenews.fr

Partager cet article