Billetterie et préventes de One Man Show

L’as­so­ci­a­tion cul­turelle et de loisirs de Saint-Mar­to­ry organ­ise deux one man show le same­di 27 Mars 2010. Pour leur bil­lett­terie, ils ont retenu weezevent, celle-ci est d’ailleurs inté­grée à leur site Inter­net qui ren­voie vers le mini-site pro­posant de s’in­scrire en ligne.

Au pro­gramme :

Pre­mière par­tie :
KEVIN, un artiste bour­ré de tal­ent qui a créé son pro­pre spec­ta­cle et s’est déjà pro­duit, en ouver­ture de Nico­las Can­teloup, des cheva­liers du Fiel et égale­ment à l’OLYMPIA.
Il présen­tera : 20 bal­ais et des pous­sières.
C’est l’aven­ture d’un jeune homme de 18–20 ans tout juste tit­u­laire du B.A.C, que l’é­d­u­ca­tion nationale lance (un peu trop fort) dans la vie active. Il y décou­vre la dure réal­ité (à mourir de rire par son absur­dité), il nous par­le de ses dif­fi­cultés à trou­ver un emploi, de son pro­fesseur diplômé de philoso­phie (de comp­toir seule­ment), de son col­lègue Mar­co sup­port­er de foot­ball à plein temps, de rug­by, de filles, de sa peur d’être père… Ajouter à cela un zeste de poli­tique, d’ac­tu­al­ité et vous obtenez un savoureux mélange d’hu­mour et de bonne humeur.

Un extrait de son spec­ta­cle :
http://www.dailymotion.com/video/x8x2rp_kevin-perez-fait-son-show-a-millau_creation

Sec­onde par­tie :
Tous les jours, pro­gram­mé sur les ondes de « Rire et Chan­sons » dans les nou­veaux Tal­ents du Rire (Il a par­ticipé aux « Sérénis­simes de l’Humour » avec Rire et Chan­sons, le 28 et 29 Mars 2009). TERRY joue régulière­ment en pre­mière par­tie de vedettes comme Patrick SEBASTIEN, Anne ROUMANOFF, Roland MAGDANE, Pierre DOUGLAS, Michel BOUJENAH…
Il présen­tera : J’adore quand il y a un malaise !
Dans ce nou­veau spec­ta­cle, Ter­ry prend de bonnes réso­lu­tions et décide de par­tir du bon pied pour cette année… Il arrête de fumer ! Très facile puisqu’il n’a jamais com­mencé. La ten­dance est à la crise ? Il arrête de ne pas gag­n­er assez d’argent…de délires sur­réal­istes en bril­lantes digres­sions autour de la presse peo­ple ce spec­ta­cle au ton per­cu­tant est un véri­ta­ble délice. Le texte est con­stru­it pour que cha­cun d’entre nous prenne con­science de ses pro­pres tra­vers. « J’adore quand il y a un malaise est une suc­ces­sion de scènes de vie quo­ti­di­enne peintes avec brio et cri­antes de réal­isme.

Partager cet article