[ASTUCE] : Comment améliorer l’accueil et le contrôle d’accès de vos participants ?

[ASTUCE] : Comment améliorer l’accueil et le contrôle d’accès de vos participants ?

[+ cliquer sur l’image pour l’agrandir]

Cet article vise en priorité les organi­sa­tions d’événements de masse, mais il peut bien sûr être utile à tout organi­sateur d’événement.

Afin de gérer rapidement et effica­cement le flux des visiteurs le jour de votre événement, un espace d’accueil et de contrôle d’accès doit être mis en place. Il existe plusieurs confi­gu­ra­tions possibles, voici un aperçu d’un espace type, à adapter en fonction de chaque lieu et type d’évé­nement. 

1. Vérification des billets

Si le nombre de membres dans votre équipe le permet, il est conseillé d’effectuer un contrôle visuel des billets avant même de laisser les parti­ci­pants s’engager dans l’espace de contrôle d’accès, pour éviter tout demi-tour intem­pestif.

Dans le cas où une personne se présen­terait sans billet, vous pouvez la renvoyer, selon le cas de figure, à l’espace de vente ou au point accueil 1..

L’espace de vente

Il peut être déployé à condition que vous ne soyez pas complets. Même si l’événement est sold out, certains organi­sa­teurs décident d’allouer un faible quota dédié aux ventes sur place. D’une part, cela limite le degré d’insatisfaction des acheteurs de dernière minute ; d’autre part, cela dissuade la revente de billets au marché noir aux abords de l’événement. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un accès électrique, d’un accès internet et d’un poste (ordinateur/tablette) connecté. Vous pourrez trouver plus d’informations sur les solutions de vente sur place Weezevent ici : https://www.weezevent.com/vendre-des-billets-sur-place.php

Le point accueil

Il permet de régler tous les problèmes liés de près ou de loin à la billet­terie. Vous pouvez par exemple proposer à vos parti­ci­pants de venir y récupérer un duplicata de leur billet (billets achetés sur Weezevent) ou un laisser-passer (billets achetés sur un réseau de distri­bution) sur simple présen­tation d’une pièce d’identité. Pour cela, il vous suffit de mettre en place deux postes (ordinateur/tablette) connectés via internet au back office Weezevent et à une impri­mante de bureau.

Pour plus de sécurité en cas de coupure internet, des clés 4G sont dispo­nibles en location chez Weezevent.

2. Files d’attente

La base pour tout bon contrôle d’accès est une infor­mation complète et bien placée, afin d’éviter toute erreur de parcours des parti­ci­pants. Nous vous conseillons d’ins­taller des panneaux de signa­lé­tique dès l’entrée des files. Nous vous invitons pour cela à découvrir le site internet d’un de nos parte­naires, spécialisé conception en signa­lé­tique : http://www.avs-communication.com/

Ex : « Préparez vos billets », de façon à ce que les parti­ci­pants présentent leurs billets avec le code-barre en évidence.

Le cas échéant, en cas de pose de bracelets par exemple, ce type d’information vous permettra de diviser effica­cement votre zone d’attente en plusieurs files distinctes.

Ex : « Pass 1 Jour », « Pass 2 Jours »,

Le personnel situé à l’entrée des files peut profiter de l’étape de vérifi­cation des billets pour diriger les parti­ci­pants vers la file corres­pon­dante.

Il est possible d’effectuer le contrôle de la totalité de vos billets (e‑billets et billets thermiques confondus, Weezevent et distri­bu­teurs confondus) grâce aux terminaux de contrôle WeezAccess Pro. Vous pourrez en tirer plusieurs avantages, comme une formation et prise en main plus rapide de votre équipe chargée du scan des billets, ainsi que des statis­tiques plus complètes, dispo­nibles à tout moment sur votre interface Weezevent.

Vous pouvez trouver davantage d’informations sur le système de contrôle d’accès WeezAccess pro ici : http://support.weezevent.com/weezaccess-pro/
Ce système de contrôle d’accès est également dispo­nible gratui­tement sur iPhone grâce à l’application WeezAccess mobile, en téléchar­gement gratuit sur l’Apple Store.
Vous pouvez trouver davantage d’informations sur l’application gratuite WeezAccess mobile ici : http://support.weezevent.com/weezaccess-mobile/

Il est néces­saire de séparer les files d’attente entre elles grâce à un système de barrières. En installant ces barrières en « Z » (comme indiqué sur le schéma ci-dessus) on obtient plusieurs avantages : tout d’abord, le temps d’attente semble moins long pour les personnes parti­cipant à votre événement. Nous conseillons notamment la mise en place d’une signa­lé­tique dédiée à l’information des parti­ci­pants sur les horaires, la program­mation et le plan d’accès de votre événement. Plus important encore, le flux de la foule est plus régulier comparé à un barrièrage droit, ce qui permet d’éviter les mouve­ments de foule, et donc de garder un bon niveau de sécurité.

3. La fouille – Sécurité

Chaque événement possède ses propres impératifs de sécurité. Afin de soulager les éventuelles équipes de sécurité présentes sur le site, il est néces­saire d’effectuer une fouille préalable sur les parti­ci­pants. Le personnel en charge de la fouille/sécurité devra être composé au minimum d’un homme et une femme. Cette zone de fouille/sécurité se situe direc­tement après le barrièrage en « Z » et avant la zone de contrôle des billets. Cela vous permet notamment de mettre en place un système de filtrage pour facilement gérer le nombre de parti­ci­pants accédant à l’étape suivante. Nous vous conseillons d’ins­taller des poubelles dans cette zone, afin de décharger les parti­ci­pants de tout objet jugé dangereux.

Les personnes ne répondant pas aux critères de sécurité peuvent être ramenées à la zone d’entrée grâce à une file fermée sur le côté, sécurisée par la présence d’autres agents de sécurité.

4. Espace consigne

Dans le cas où vous autorisez la récupé­ration de certains objets interdits sur le site à la fin de cet événement, la zone de fouille/sécurité se trouve être le point idéal pour installer une consigne dédiée aux parti­ci­pants voulant déposer certains de leurs objets. Les condi­tions d’uti­li­sation de cette consigne dépendent de votre organi­sation.

Un respon­sable fouille/sécurité peut être placé dans cette zone, afin de créer un contact entre l’espace fouille et l’espace contrôle, tout en invitant les parti­ci­pants à se diriger vers l’événement.

5. Espace de contrôle des billets

Il est conseillé d’installer un panneau de signa­lé­tique au niveau de l’espace contrôle des billets.

Ex : « Présentez vos billets »

En effet, dans la majorité des cas, le temps perdu lors du contrôle des accès provient du temps néces­saire à la sortie et au dépliage des billets. C’est pourquoi il est préfé­rable que vos parti­ci­pants aient leur billet à la main pendant toute la durée du contrôle, code-barres visibles.

Nous vous conseillons de placer les bénévoles procédant au contrôle des billets à l’entrée de courtes files séparées entre elles par un système de barrières droites. Cette mise en place permet aux parti­ci­pants de voir rapidement et facilement quels bénévoles sont dispo­nibles pour contrôler leurs billets. Si un problème technique fait son apparition sur l’une des files, les parti­ci­pants pourront se diriger sur une autre file de contrôle.

Afin d’éviter toute fraude lors du contrôle des billets, nous conseillons à votre équipe chargée du scan de se positionner dos collé à une des deux barrières les entourant. Ainsi, aucun parti­cipant ne pourra accéder à l’événement sans être dûment contrôlé. Grâce à cette confi­gu­ration, il est possible de créer deux postes de contrôle par file, positionnés de part et d’autre de celle-ci.

En cas de forte affluence, vous pouvez également décider de faire reculer votre personnel chargé du scan des billets au sein du barrièrage. Cependant, il incombe à votre équipe de sécurité – et non à votre personnel chargé du scan – de réguler l’afflux de vos parti­ci­pants.

Il est néces­saire de positionner la personne respon­sable du contrôle des billets après cette étape. En effet, il peut arriver que certains billets soient reconnus comme non valides. Auquel cas, après constat du problème, un membre chargé du scan peut direc­tement demander au respon­sable de la zone de venir recon­duire ledit parti­cipant au point accueil 2. Si besoin, il peut être reconduit au niveau de la zone d’entrée grâce à la file fermée. Le parti­cipant concerné peut ensuite régler son problème au point accueil ou direc­tement acheter un nouveau billet.

6. Zone de fin de contrôle

Afin d’éviter tout attrou­pement inutile des parti­ci­pants, ce qui pourrait nuire au bon fonction­nement du contrôle d’accès, nous conseillons la présence de plusieurs agents de sécurité qui auraient pour mission d’inviter les parti­ci­pants à quitter rapidement la zone de contrôle.

Mais aussi :

L’éta­lement du flux des parti­ci­pants pendant le contrôle d’accès dépend aussi de la manière avec laquelle vous cadencez le programme de votre événement. Si vous annoncez une inter­vention très attendue pendant votre événement, vous obser­verez un pic de fréquen­tation du contrôle des accès une demi-heure à une heure avant celle-ci. Afin d’éviter ce type de désagrément, nous vous conseillons :

-       L’ouverture des portes suffi­samment tôt (compter une demi-heure à une heure avant le début de votre événement)
–       La program­mation d’une inter­vention parti­cu­liè­rement attendue en début d’évé­nement

Et surtout :

Tous ces conseils dépendent bien sûr de l’orga­ni­sation de votre événement et peuvent être adaptés en fonction des besoins de chacun. Ils ne sauraient se substituer à l’expertise d’une commission de sécurité.
N’hésitez pas à nous contacter au 01 86 65 24 00 pour que l’un de nos conseillers vous guide !

Nous vous souhaitons un bon événement, avec un contrôle des accès rapide et sécurisé 🙂

A bientôt sur Weezevent !

Partager cet article