ACTU : Bracelet unique et billetterie en ligne pour le « Festival d’été »

(Québec) Les dirigeants du Festival d’été de Québec croient avoir enfin trouvé la solution pour éviter que des dizaines de milliers de gens assistent gratui­tement aux spectacles. Une lutte contre la fraude qui aura toutefois un effet à la hausse sur le prix du laissez-passer.

Le « Festival d’été » canadien a annoncé hier que 60 000 laissez-passer à prix réduit seront en vente à compter du 28 avril. Le coût sera dévoilé la veille. L’an dernier, les laissez-passer se sont vendus 35 $ en prévente, et 45 $ au prix régulier.

Même si les prix demeu­raient stables, les festi­va­liers devraient quand même débourser un peu plus, car des frais de service s’ajouteront. Le Festival d’été se dote d’une billet­terie en ligne, et tous les équipe­ments électro­niques pour assurer la surveillance à l’entrée des spectacles entraînent des coûts supplé­men­taires, de dire le directeur général du Festival d’été. Des frais de service comme les gens en paient quand ils achètent des billets par les réseaux Billetech ou Admission, explique Daniel Gélinas.

Le laissez-passer 2010 sera accom­pagné d’un seul bracelet muni d’une puce électro­nique. Un ordinateur enregis­trera son numéro en entrant sur le site d’un spectacle. En sortant avant la fin du spectacle, il faudra passer le bracelet devant un lecteur optique pour enregistrer la sortie, sinon il sera impos­sible de revenir à l’intérieur du site.

Fini la fraude, espère Daniel Gélinas. Auparavant, à titre d’exemple, trois personnes entraient sur un site. L’un des trois ressortait avec en poche les laissez-passer des deux autres personnes, que deux autres personnes utili­saient à leur tour pour entrer sur le site. Même le système de bracelet instauré en 2007 n’a pas réussi à stopper les fraudes. Une impri­mante couleur le moindrement sophis­tiquée suffisait pour repro­duire les bracelets, d’expliquer M. Gélinas.

Le directeur général estime que 10 à 15 % des specta­teurs ont assisté gratui­tement aux spectacles l’an dernier. La vente de 120 000 laissez-passer en 2007 avait permis à 1 072 000 festi­va­liers d’assister aux diffé­rents spectacles. L’an dernier, avec le même nombre de laissez-passer, la foule totale a atteint 1 225 000, soit 153 000 personnes de plus. À compter du samedi 1er mai à 10h, il sera possible de se procurer un laissez-passer au prix régulier grâce à la nouvelle billet­terie en ligne.

 

Source : www.cyberpresse.ca

Partager cet article